Une initiative de

Partenaires publics

Partenaires media

Organisé par

Orateurs

La liste ci-dessous est non-exhaustive et sera complétée au fur et à mesure.

Cédric André (Université de Liège, Belgique)

Cédric André a obtenu un diplôme de Master en ingénieur civil électricien à l'Université de Liège (Belgique). Il poursuit maintenant un doctorat dans l'unité INTELSIG de l'Université de Liège.
Sa passion pour la musique l'a amené à orienter sa recherche vers l'acoustique et plus particulièrement le traitement du signal audio. Il a effectué en 2009 un séjour Erasmus de quatre mois au département d'acoustique de l'Université de Salford au Royaume-Uni. Son travail là-bas concernait la modélisation analytique et numérique de structures acoustiques diffusantes.
Actuellement, il s'intéresse à l'utilisation conjointe du son 3D et de la vidéo stéréoscopique. Il a récemment publié un article concernant l'ajout de son 3D au cinéma 3D.

Tibor Balogh (Holografika, Hongrie)

Tibor Balogh a obtenu un diplôme d'ingénieur électricien à l'Université Technique de Budapest et possède une vaste expérience dans les domaines de l'holographie, les technologies électro-optiques et l'ingénierie. En 1996, il fonde Holografika et se concentre sur le développement de sa technologie propriétaire de visualisation 3D véritable,  appelée HoloVizio. M. Balogh a reçu le Prix Dennis Gabor pour son travail et a été finaliste mondial pour le Technology Award en 2006. Il possède également  plusieurs brevets et publications. Il est responsable de la gestion globale de Holografika and définit la stratégie d'affaires et de R&D de l'entreprise. Il présente aussi de manière active les développements des technologies 3D dans le monde.

Rajat Basavaraj (Designmate, Inde)
Thierry Baujard (Peacefulfish, Allemagne)

Thierry Baujard est le fondateur et PDG de peacefulfish. Il a plus de 15 ans d'expérience dans l'industrie du divertissement. Après ses études à Paris, il a travaillé à Londres, Milan et en Allemagne pour des entreprises de divertissement comme Vivendi et ARTE (chaîne franco-allemande).
Après un MBA de l'UCLA à Los Angeles, où il s'est spécialisé dans le financement du film, il a travaillé pour Mandalay pictures and Studio Babelsberg à Berlin.
Il est spécialisé dans le développement de stratégies de financement pour les producteurs et les fonds impliquant des investissements privés et publics dans différentes régions d'Europe.
Thierry est impliqué dans différents modèles de financement pour le cinéma numérique en Europe au travers de différents projets pour les régions et la Commission européenne. Il est également le président de “Media Deals”, un réseau européen d’investissement pour les contenus (médias), qui propose des cours « de maîtrise » pour les investisseurs et les forums d'investissement dans le secteur des "Mediatech".

Philippe Bekaert (Université de Hasselt, Belgique)

Philippe Bekaert est professeur associé en informatique et chef de projet à l’Expertise Center for Digital Media de l'Université de Hasselt à Diepenbeek, Belgique. Ses intérêts de recherche comprennent l’illumination globale, le rendu sur base des images et de la vidéo, la vidéo omnidirectionnelle et à point de vue libre, le calcul graphique à haute performance sur des clusters de PCs, et les méthodes de Monte Carlo. Il dirige 16 chercheurs dans ces domaines à l'Université de Hasselt. Il est le co-auteur de plus de 75 articles dans les forums les plus importants dans ces domaines, ainsi que d'un livre sur l'illumination globale de pointe, publié par A.K.Peters.

Oleg Berezin (Nevafilm, Russie)

Oleg Berezin a reçu de l'Université de Cinéma et Télévision de Saint-Pétersbourg un diplôme en ingénierie audiovisuel avec une spécialisation dans l'utilisation de systèmes électroniques de télévision dans la production cinématographique et la distribution de films. Il a publié plusieurs articles dans des revues internationales et dans des actes de conférences. Au cours des neuf dernières années, Oleg a été l'organisateur et l’animateur de la conférence annuelle Kino Expo "Cinema Business” (en Russie). Il a été récemment orateur lors de plusieurs sommets internationaux, tels que NAB, IBC, Cinema Expo, ShoWest, DigiTraining (programme EU MEDIA).
Ses principaux intérêts en matière de recherche comprennent le déploiement du cinéma numérique en Russie, la distribution et la projection du cinéma numérique, le développement de modèles numériques sur le marché du cinéma et l'intégration des médias dans les cinémas.
Il est membre du Forum européen du cinéma numérique et de la Société des ingénieurs de film cinématographique et de télévision (SMPTE). 

Coralie Cauwerts (Université catholique de Louvain , Belgique)

Coralie Cauwerts a obtenu son diplôme d’ingénieur civil architecte à l’Université catholique de Louvain (UCL) en 2007. Elle y réalise actuellement, au sein de la cellule de recherche "Architecture et Climat" et en tant qu’aspirante FNRS, une thèse de doctorat.

Sa recherche doctorale porte sur la qualité lumineuse et l’intérêt visuel d’espaces éclairés naturellement. L’objectif est de développer une métrique permettant d’évaluer la qualité spatiale et lumineuse de locaux éclairés par différents effets lumineux.

C’est dans le cadre son doctorat qu’elle étudie le potentiel de la projection 3D dans les études qualitatives d'espaces architecturaux éclairés naturellement. 

Daniel Chailloux

Daniel Chailloux, gradué en électronique, est membre de "l'Association de Recherche et d'Etude du Milieu Souterrain" et le trésorier du "Stéréo-Club Français". Il a 25 ans d'expérience en photographie 3D. Il est l’auteur et le co-auteur de  plus de 20 diaporamas 3D. Il s’est spécialisé en restauration de plaques stéréoscopiques en verre et en photographie souterraine.

Maryline Clare (Orange, France-Telecom, France)

Maryline Clare-Charrier est diplômée de l'INSA de Rennes (Institut National des Sciences Appliquées). Elle a travaillé pendant dix ans sur le codage d'images fixes à Canon Research France et a fait des recherches sur les fractales qu'elle a continuées à Canon Research Australia. A son retour en France, elle a rejoint le comité de normalisation "JPEG 2000", où elle était Responsable de la Délégation Française et co-responsable du groupe "Transformée Quantification Entropie". Puis elle a rejoint Orange Labs en compression avancée de vidéo. Elle est aujourd'hui chef de projet TV3D et a dirigé le volet "3D" de "Don Giovanni" en 2009, première retransmission live en 3D d'un opéra. Elle est maintenant chef du projet collaboratif "3DLive", où industriels et laboratoires de recherche français visent à développer des technologies d'excellence dans la diffusion en direct de programmes TV en relief.

 

Bernard Collard (XpanD)

Bernard Collard, VP Sales & Business Development EMEA – XpanD.

Formation universitaire. Passé professionnel très éclectique dans la direction de projets, le marketing sportif, le management, la communication et la vente.

Juillet 2000 : chez EVS Group pour aider au lancement de EVS Digital Cinema et à la future gamme de lecteurs numériques CineStore.

Fin 2004 : Directeur Général de XDC premier réseau pan-européen de salles équipées pour la distribution et la projection numérique. Gamme complète des services aux distributeurs ainsi qu’une offre complète aux exploitants.

Août 2009 : je rejoins XpanD, leader mondial des fournisseurs de solutions 3D pour les marchés du cinéma, corporate et grande consommation. Les lunettes universelles de XpanD contribuent à l’évolution de la qualité des loisirs du cinéma à la maison.

Pierre Collin (TWIST, Belgique)

Diplômé en administration des Affaires de l’Ecole des Hautes Etudes Commerciales (HEC) de Montréal, Pierre Collin est actif depuis plus de 10 ans dans le secteur de l’image. Il a co-fondé, en 1999, la société de production audiovisuelle Axell Communication, spécialisée dans le documentaire TV.
En 2003, Pierre Collin crée la société Eureka Conseils et sera actif dans des domaines aussi divers que l’industrie para-pharmaceutique, l’industrie des télécommunications, ou le secteur de la construction pour lesquels il gère des projets multimédia.
En 2006, Eureka Conseils lance ses premières activités dans le domaine de l’image en relief (3D stéréoscopique). Il sera notamment lauréat du Programme Promimage (Programme mobilisateur des nouvelles Technologies de l’Image et du Son) en 2007, co-fondateur de 3D Stereo MEDIA en 2008 et produira en 2010 la première captation live 3D en Belgique.
Depuis 2009, Pierre Collin est également Executive Manager de TWIST, le cluster Wallon des technologies numériques audiovisuelles et multimédia.

Matt Cooper (Norrköping Visualization Centre, Suède)

Matt Cooper est maître de conférences en « Information Visualization » à l'Université de Linköping en Suède, où il travaille depuis 2001. Ses activités de recherche s'articulent autour de la visualisation interactive d'informations complexes grâce à l'utilisation de l'infographie 3D et de la réalité virtuelle et augmentée, notamment en utilisant des environnements immersifs et semi-immersifs. Il est également directeur scientifique au Centre de Norrköping visualisation, qui a ouvert ses portes en mai 2010, et fait partie d'une équipe de présentateurs de spectacles scientifiques pour le grand public dans le dôme « Norrköping Visualization », un dôme immersif de 100 places en gradins, pour lesquels ils utilisent des applications interactives de visualisation stéréoscopique.

Etienne Corteel (Sonic Emotion, Suisse)

Etienne Corteel est né à Vernon, France en 1978. Il a reçu un DEA en Acoustique, Traitement du signal et Informatique Appliqué à la Musique de l’université d’Aix-Marseille en 2001 et une thèse en Acoustique et Traitement du signal de l’université Paris 6, France en 2004.

Il a rejoint Studer Professional Audio AG en 2001 pour le projet européen Carrouso IST #1999-20993. Il a continué ces travaux de recherche à l’IRCAM, Paris, France entre 2002 et 2004. Entre 2005 et 2007, il a partagé son temps entre l’IRCAM et sonic emotion, Oberglatt, Suisse. Depuis 2008, il a rejoint sonic emotion où il dirige le laboratoire de recherche de sonic emotion à Paris. Ces thèmes de recherche concernent le design et l’évaluation de techniques de spatilisation sonore pour les applications de réalité virtuelle et augmentée (cinéma, home cinéma, artistic installations, concerts, environnements de simulation …).

Angelo D'Alessio (CDG, SMPTE, EDCF, Italie)

Angelo D'Alessio est le Directeur de SMPTE. Il est diplomé en éléctronique ainsi qu’en sociologie et communication de masse. Angelo préside le module d’enseignement et de formation européen de l’EDCF. Il enseigne à l'Académie Internationale d’Art et de Science de l’Images et à l'École Nationale de Cinéma. Il coordonne le secteur du d-cinéma aux festivals du film de Venise et Turin. Il a déjà écrit quelques livres dont : "Cinéma Numérique : 2Ko et 35mm. Un livre pratique pour Exposants", "Cinéma Numérique pour  exposition", "Dictionnaire de la Télévision et Termes de d-cinéma". Il a aussi co-écrit  "le Guide d'EDCF pour consommateurs précoces du d-cinéma" et "le Guide d'EDCF pour Mastering".

Erwan Davigano

Erwan Davigano (France), 34 ans, fait partie de cette nouvelle génération de stéréographes.
Spécialiste de la post-production numérique, des VFX et de l'image de synthèse, ancien caméraman, il a rapidement perçu la puissance de la vague numérique actuelle et l'imminence du boom 3D-Relief. Ses travaux théoriques sur la vision stéréo ont abouti au développement de 3D-SR1, concept de rigs stéréos nouvelle génération co-produit avec le département R&D du studio d'animation français Supamonks
Son travail de stéréographe est déjà riche d'une dizaine de films courts (pubs, pilotes ciné et TV) employant les différentes techniques S-3D (en prises de vues true-stereo virtuelles et/ou réelles, en conversion 2D-3D) et a été récompensé plusieurs fois en festivals.

Rick Dean (3D@Home Consortium, THX, USA)

Rick Dean est le vice-président de THX Ltd et président du Consortium 3D@Home.
Avec plus de 20 années d'expérience dans l'industrie cinématographique, Rick Dean guide le développement stratégique des nouvelles technologies et des programmes de certification THX. Au fil des années, Dean a travaillé sur de nombreux projets de divertissement d'avant-garde, notamment les sorties (« releases ») de DVD et de cinéma numérique (D-cinema) pour les épisodes I, II et III de Star Wars. Il a ensuite travaillé en tant que directeur technique pour la post-production du DVD de la trilogie de Star Wars, un projet qui a établi une nouveau standard d'excellence en son et image pour le format DVD. Dean a transformé le programme de « mastering » THX du Laser Disc au DVD de définition standard, au D-cinéma et au Blu-ray.
Aujourd'hui, Dean est le fer de lance du développement de toutes les initiatives en certification THX 3D et « THX Media Director », une technologie qui vise à simplifier la configuration et l’utilisation des installations de home cinéma, et de maximiser l'utilisation des particularités des produits 2D et 3D. Avant de rejoindre THX, Dean fut vice-président d'ingénierie chez Deluxe Labs,  Division Vidéo. Pendant son mandat à Deluxe Labs, il a supervisé et réalisé la maîtrise des opérations pour la Twentieth Century Fox.

Jacques Delacoux (Transvideo, France)

Jacques Delacoux a créé Transvideo en 1985.

Aujourd’hui, Transvideo est une société majeure et leader dans son domaine d’activité avec le CineMonitorHD, état de l’art des solutions de visualisation et d’aide à la décision pour les cinéastes numériques, ou le TitanHD, solution de transmission numérique sans fil, sans perte et sans latence, de signaux HD.
En 2007, Jacques a créé le CineMonitorHD 3DView, outil révolutionnaire d’ajustement des caméras numériques pour les stéréographes. Le 3DView a reçu un accueil enthousiaste de la part des Consultants Stéréographes tels qu’Alain Derobe AFC.
Le 3DView est utilisé mondailement sur les principaux tournages en relief, tels que « Pina » de Wim Wenders, « Hugo Cabret » de Martin Scorcese ou encore « Pirates 4 » de Rob Marshall.
En Février 2009, Jacques a reçu un Scientific and Technical Award de la part de l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences. En Septembre 2010, TRANSVIDEO a reçu le très recherché CinecAward de la part de la Société Bavaroise pour le Progrès des Technologies du Cinema (FGF). Le Cinec Award récompense tous les deux ans les nouveautés techniques les plus innovantes et prometteuses des Industries du Cinéma.

Alain Derobe (France)

Directeur Photo de plus de 20 longs métrages et films publicitaires de 1966 à 1990, Alain Derobe se spécialise dans les formats spéciaux et, spécifiquement, dans l’image en relief. Fondateur de l’ A.F.C, il est également “stéréographe“, entre autres, de Safari3D, Chartreux, Irruptionet Réveil Des Géants, ainsi que de nombreux films d’entreprises, évènementiels, parcs d’images,… En plus d’être théoricien et formateur 3D stéréo, il est expert dans l’adaptation du scénario pour la 3D, des moyens de tournage, des finitions et truquages, ainsi que des images 3D et dessins animés. Il tourne actuellement le premier long métrage européen en live dirigé par Wim Wenders, sur le travail de Pina Bauch.

Frédéric Devernay (INRIA Grenoble, France)

Frédéric Devernay est diplômé de l'Ecole Polytechnique (1992), et sa thèse de doctorat, passée sous la direction d'Olivier Faugeras, concernait la vision par ordinateur stéréoscopique et ses applications. Il est Chargé de Recherche à l'INRIA depuis 2000, où il a d'abord travaillé sur la vision par ordinateur pour la robotique chirurgicale, puis sur la saisie de mouvements et la vision multi-caméras, et il travaille aujourd’hui sur la vision stéréoscopique, notamment ses applications au cinéma et à la télévision 3-D, et sur la reconnaissance d’action.

Les réalisations effectuées lors de ses travaux de recherche ont fait l’objet de transferts industriels :
- avec la société Autodesk/RealViz (1999), logiciels de reconstruction 3D par stéréoscopie
- avec la société Binocle (2008), logiciels de corrections d’images pour le cinéma en relief
- avec la société 4DView Solutions (2008), logiciels d’acquisition de séquences HD multi-caméras synchronisées sur cluster de PC.

Ami Dror (XpanD, USA)

Ami Dror est le chef de la stratégie chez XPAND et l'un des fondateurs de la société. Il est responsable de la stratégie globale de XPAND et un vrai gourou de la 3D, avec son expérience en production 3D, exposition 3D, l'électronique de consommation en 3D, les applications professionnelles 3D et l'utilisation d'images 3D dans des applications militaires. Mr Dror est le président du comité international 3D Society 3D-In-Home, membre du groupe SMPTE 3DTV et du Consumer Electronic Association 3D Task Forces. Par le passé, il a été cinéaste de films éducatifs en 3D, diplomate israélien, et agent des services secrets israéliens. Ami détient un diplôme en génie informatique et en marketing international.

Michael Dufranne (EVS, Belgique)

Fort d’un background en psychologie du travail et ergonomie des systèmes d’information, Michael Dufranne a rejoint EVS après diverses expériences dans l’utilisabilité et l’architecture de l’information.
Responsable Produit chez EVS depuis 2003, Michael est responsable du développement du software de nos serveurs vidéo utilisés dans le monde entier pour les productions sport et studio. Récemment, il a été impliqué dans les développements liés à la 3D et les défis qu’ils posent dans les productions broadcast.

Neil Feldman (In-Three, USA)

Neil B. Feldman est directeur et propriétaire de In - Three, Inc  basé en Californie. In - Three possède six brevets uniquement pour la gamme "Dimensionalization ®") et ses "In3D", "In3gue" et des logiciels de "postProcess". M. Feldman est aussi directeur de  Video Post and Transfer, Inc., un filmune compagnie de post production basée depuis plus de 30 ans à Dallas..

Neil a étudié l’ ingénierie électrique à la Case Western Reserve University de Cleveland. En 1977,il obtient son diplôme ainsi qu’un BSEE avec les honneurs. De plus, il reçu également le "Theta Tau Award" décerné par le “Delta Chapter” du “Case Institute of Technology”. Neil est membre du SMPTE, la Société des ingénieurs professionnels de l’image,de la Société des Ingénieurs d'Émission Télévisuelle et de l’ “Hollywood Production Alliance”.

Ingo Feldmann (Fraunhofer Heinrich-Hertz Intitute, Allemagne)

Ingo Feldmann est chercheur et responsable de projets scientifiques. Il travaille au sein du groupe «Immersive Media & Vidéo 3D", dans le Département de Traitement de l'image du the Fraunhofer Institute for Telecommunications HHI. Il a reçu son diplôme en génie électrique à l'Université Technique de Berlin en 2000. Depuis septembre 2000, il travaille dans  le département de Traitement d'Image, où il a été impliqué dans diverses activités de recherche dans le domaine du traitement d'image 2D, la reconstruction et la modélisation de scènes 3D, le cinéma numérique, les systèmes projecteur-caméra multi-vues, les vidéoconférences 3D en temps réel et les applications de télévision immersive. Il a participé à plusieurs projets de recherche allemands et européens, tels que TTEST, VIRTUE, ITI, Tsdk, Prime, Rushes, 3DPresence et FascinatE. D’autre part, il a également aidé, par ses recherches, le groupe MPEG 3DAV ad hoc. Actuellement, Ingo Feldmann dirige les activités de recherche de son département dans les domaines de la vidéoconférence immersive 3D en temps réel, l'estimation haute résolution de la profondeur en temps réel et la modélisation 3D, ainsi que la correction du contact visuel virtuel en temps réel.

 

Jason Goodman (21st Century 3D, USA)

Jason Goodman est fondateur et directeur général de 21st Century 3D et l’inventeur de nombreux systèmes de caméras stéréoscopiques. C’est la première personne, dans l’histoire d’Hollywood, a être reconnue comme stéréographe sur un long métrage par l’Association des Réalisateurs d’Amérique. 21st Century 3D est une société leader dans le domaine de l’action live, la création de contenu stéréoscopique animé et le développement technologique. Durant les 16 dernières années, 21st Century 3D a conçu et construit des systèmes de caméras 3D et développé des technologies exclusives incluant la ligne de caméras 3DVX et le BX3. Plus récemment, Jason fut directeur de la photo sur le thriller stéréoscopique Julia X.

Wilko Grolman (University Hospital Utrecht, Pays-bas)
Amandine Guissart (Université de Liège, Belgique)

Amandine Guissart est étudiante en 2ème année du master d'Ingénieur Civil en Aérospatiale. Son travail de fin d'études consiste en l'étude de l'aérodynamique d'un drone qui devra pouvoir effectuer des prises de vue 3D.

Julie M. Harris (Université de St. Andrews, Ecosse)

Julie Harris est professeur de psychologie à l'Université de St. Andrews, en Ecosse, et dirige le Laboratoire de Vision à l'École de Psychologie (www.st-andrews.ac.uk/psychology/vislab/). Elle est une scientifique universitaire, avec plus de 20 ans d'expérience, spécialisée dans le domaine du traitement visuel humain de l'espace et de la disposition. Elle a une formation interdisciplinaire, avec un diplôme de premier cycle en physique à l'Imperial College de Londres. Elle a poursuivi ses études dans le département de physiologie à l'Université d'Oxford, et elle a effectué son post-doctorat  à la Smith-Kettlewell Eye Research Institute, en Californie. Elle est internationalement reconnue pour sa science, participe à des décisions pour un certain nombre d'organismes internationaux de financement et fait partie  des conseils de deux revues académiques majeures ainsi qu’à une conférence académique internationale majeure sur la vision humaine. Son travail se concentre principalement sur les fondements scientifiques de la vision, visant à comprendre comment le cerveau calcule la structure et le mouvement 3D des objets à partir d'informations visuelles. Elle s’intéresse actuellement à la façon dont le cerveau combine les régions binoculaires du monde visible avec les régions qui ne sont visibles que pour un seul œil.

David Hoffman (Université de Californie, Berkeley, USA)

David M. Hoffman est diplômé de l’Université de San Diego en Californie, en bio-ingénierie depuis 2005. Il a ensuite fait un doctorat en sciences de la vision à l’Université de Berkeley en Californie, qu’il a terminé en mai 2010.

Durant son doctorat, il a travaillé avec le Prof. Martin Banks  et a investigué les propriétés binoculaires du système visuel humain. Alors qu’il étudiait comment ce système est capable d'utiliser la vision stéréoscopique pour estimer les distances, il a examiné pourquoi les limitations techniques des écrans stéréoscopiques conduisent à des limitations perceptuelles.

En plus de la recherche, Mr. Hoffman aime aussi enseigner et a été acclamé comme étant un enseignant remarquable à l'Université de Californie à Berkeley.

Il a depuis commencé à travailler chez MediaTek USA en tant qu'« ingénieur qualité image », et a développé des techniques pour évaluer et améliorer la qualité visuelle des images électroniques saisies à partir d’appareil-photos sur téléphone portable.

Justus Ilgner (Allemagne)

Dr. Justus Ilgner a étudié la médecine à Aix-la-Chapelle en Allemagne, et à Manchester au Royaume-Uni, entre 1985 et 1992. Il est diplômé de l'Université de Technologie d'Aix-la-Chapelle en décembre 1992 et a commencé sa carrière en oto-rhino-laryngologie à l’hôpital universitaire d’Aix-la-Chapelle. Il s’est spécialisé en oto-rhino-laryngologie en avril 1997 et est devenu chef de clinique en novembre 1998. Il s’est également spécialisé en chirurgie plastique de la tête et du cou à partir de 2004. Il est devenu un chirurgien instructeur qualifié en chirurgie plastique de la tête et du cou en 2004 et le directeur adjoint du département en juin 2006. Il opère toute la zone de la tête et du cou, c’est-à-dire : oreilles, nez et gorge. Il s’intéresse tout particulièrement à la chirurgie au laser, aux diagnostics optiques, aux biomatériaux pour la reconstruction de l’oreille moyenne et à la visualisation 3D en microchirurgie à des fins éducatives.

Benjamin Jennes (XDC, Belgique)

Benjamin Jennes a obtenu un diplôme de Master en Informatique à l'Université de Liège (Belgique). En 2008, il entre chez XDC International. XDC, avec comme ambition de construire un réseau paneuropéen dédié au cinéma digital, est leader Européen des sociétés de service en cinéma digital. Son rôle, en tant que Solution Manager, est d'analyser de nouvelles opportunités et de développer des produits dans le cadre de ce réseau cinéma digital global.

Charlotte Jones (Screen Digest, UK)

Charlotte Jones est une consultante senior pour le bureau d’études et de recherches Screen Digest. Elle est l’auteur de « The Business case for digital 3D cinema exhibition », la première analyse de la croissance rapide de ce secteur d’activité et a co-signé deux éditions du rapport « Digital cinema: rollout, business models and forecasts ». Elle a également rédigé plusieurs autres rapports sur le thème « Cinema exhibition and distribution in Western Europe ».
En tant que membre éminent de l'équipe qui chapeaute Cinema Intelligence, le service en ligne de données et d'analyse de Screen Digest, Charlotte Jones est responsable du recensement et de la gestion des statistiques largement référencées sur 60 marchés internationaux du cinéma.
Elle gère l’étude annuelle de Screen Digest consacrée à la production et la distribution de films, ainsi que tous les aspects liés à la recherche et au business du cinéma sur le plan international.

Michael Karagosian (MKPE, USA)

Michael Karagosian est le fondateur et président de MKPE Consulting LLC, une société de conseil basée à Los Angeles pour le développement d'affaires pour les technologies du divertissement. Il est un vétéran avec 30 années d'expérience dans l'industrie du cinéma, et est actif dans le domaine du cinéma numérique depuis 11 ans. Pendant huit ans, il a été conseiller « Senior » en technologies pour la société américaine « National Association of Theatre Owners ». Il est membre du conseil d'administration de In-Three, et a été conseiller auprès du « UK Film Council » pour le « Digital Screen Network ». Il est un fondateur et un ancien président du « Cinema Group Ltd ». À la fin des années 70 et au début des années 80, Michael a dirigé le développement de produits pour les cinémas et les studios aux Laboratoires Dolby. Il préside le groupe de travail SMPTE TC-21DC30 « Digital Cinema for Exhibition », et est le rédacteur en chef de mkpeReport (http://report.mkpe.com).

Brian F.G. Katz (LIMSI-CNRS, France)

Brian Katz est chercheur au LIMSI-CNRS (Laboratoire de Sciences de l'Informatique pour la Mécanique et l’Ingénierie) et le coordinateur de l’équipe de recherches Son et Espace au sein du groupe Audio and Acoustics. Ses domaines d'intérêt comprennent le rendu spatial audio 3D et sa perception ainsi que l'acoustique des salles. Ses recherches principales se concentrent sur le développement et l'utilisation de la spatialisation audio  dans  des environnements de réalité virtuelle et de réalité augmentée. Avec une formation en physique et en philosophie, il a obtenu son doctorat en acoustique de l'Université de Penn State en 1998. Avant de rejoindre le CNRS, il a travaillé pour différents cabinets de consultants en acoustique, notamment Artec Consultants Inc, Arup & Partners et Kahle Acoustics. Il a également travaillé au Laboratoire d'Acoustique Musical, à l’Université Paris VI et à IRCAM (Institut de Recherche et Coordination Acoustique/Musique) à Paris.

Kommer Kleijn (Pays-Bas)

Kommer Kleijn SBC est un Stéréographe et Directeur Photo qui a assuré la prise de vues effets visuels et/ou la supervision 3D de nombreux films pour salles spécialisées et de format large, jusqu'au IMAX 3D, exerçant la stéréographie depuis 1998. Il enseigne dans trois écoles de cinéma, participe au conseil d'administration de l'SBC et de l'EDCF et participe au comité 21DC de la SMPTE. Il a récemment reçu le "Bert Easey Technical Achievement Award" de la BSC. Récemment il supervisa la stéréoscopie pour la transmission live 3D de la finale du Champions League de footbal Européen à Madrid, du premier concert MTV filmé en 3D à Turin, et de la capture pour cinéma du spectacle "Lord Of The Dance" de Michael Flatley cet automne à Londres et Dublin.

John Kua (Université de Californie à Berkeley, USA)

John Kua est un chercheur dans le Département  de Génie Electrique et  Informatique de l'Université de Californie à Berkeley, où il est membre du Video and Image Processing Lab. Il est titulaire d'un diplôme de Master Robotique de la Carnegie Mellon University, où il a été assistant de recherche au Field Robotics Center. Son travail se concentre sur la perception robotique, en mettant l'accent sur des algorithmes basés sur les capteurs laser et la vision par ordinateur pour la navigation, la modélisation et la reconnaissance, en particulier pour des dispositifs mobiles.

JoAnn Kuchera-Morin (Université de Californie, Santa Barbara, USA)

Dr. JoAnn Kuchera-Morin est compositeur, professeur d'Art et de Technologie des Médias  et de Musique et chercheur dans les systèmes, les contenus, and la conception de dispositifs pour les  médias multi-modaux. Ses années d'expérience dans la recherche dans le domaine des médias numériques ont mené à la création d'un programme de recherche de plusieurs millions dollars financé par l'Université de Californie : le « Digital Media Innovation Program ».
Elle a été la scientifique en chef de ce programme de 1998 à 2003. Le point culminant de ses recherches et de son travail créatif est l'AlloSphere, une sphère de 9m20 de diamètre, d'une hauteur de 3 étages, à l'intérieur d'un cube dépourvu d'échos, conçue pour l'investigation immersive, interactive, scientifique et artistique d'ensemble de données multi-dimensionnels. Scientifiquement, AlloSphère permet d'interagir sur les images projetées et de sculpter en direct ses propres idées. Artistiquement, c'est un instrument servant à la création et l'exécution des nouveaux travaux d'avant-garde et le développement de nouveaux modes et genres d'expression.

 

Malgorzata Kujawinska (Université de Varsovie de technologie, Pologne)

Malgorzata Kujawinska est professeur d'optique appliquée à l'Université des Technologies  de Varsovie. Depuis les années 80, elle travaille dans la métrologie optique et se concentre surtout sur l'holographie, la saisie des données 3D/4D et l'analyse. Elle a participé à différents projets nationaux et européens incluant le récent «Real3D- Digital holography for 3D and 4D real-world object capture, processing and display». Elle est auteur de livres et articles sur les méthodes de mesures optiques et le traitement de données 2D/3D/4D. Elle est co-fondatrice de Smarttech, spécialisée dans des scanners 3D. Elle était présidente de SPIE et vice-présidente d'ICO et a récemment été nommée vice-présidente de la Plate-forme Technologique européenne Photonics21.

Véronique Legendre (Looping Productions, France)

Véronique LEGENDRE, auteur-réalisatrice-productrice. Son premier film d’art vidéo « Looping » est primé dans de nombreux festivals. Elle entre ensuite à la NHK en 1988 et réalise les premiers tournages en HD en collaboration avec le R&D lab au Japon. Réalisatrice et productrice indépendante, elle effectue de nombreux voyages en Asie où elle poursuit ses réalisations artistiques, notamment sur la stéréo en 2000 au Japon à la Villa Kujoyama, avec  «Double-Vues». Elle crée la société Looping Productions et co-produit et réalise de nombreux programmes culturels. Dès 2005 elle participe au développement de la HD en Europe et effectue des missions de conseil dans le domaine des nouvelles technologies. Plus récemment, elle participe au lancement de la 3D relief en Europe et en Asie.

Laurent Lucas (Université de Reims, France)

Laurent LUCAS est professeur des universités au département Informatique de l’Institut Universitaire de Technologies de Reims. Il est responsable du groupe de recherche “Signal, Image et Connaissance” ainsi que de la plateforme de réalité virtuelle de l’Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA). Sa recherché porte sur la visualisation scientifique, la géométrie discrète, les modèles déformables, la simulation et la co-opération entre traitement numérique des images et synthèse d’images particulièrement dans le domaine de la 3DTV. Ces différentes activités ont permis de lever les verrous technologiques suivants :

  • le « tracking » temporel de formes 3D de genre topologique variable;
  • la représentation implicite et multi-échelle de modèles issus de la géométrie discrete;
  • la visualisation sémantique en temps interactif de surfaces déformables;
  • la simulation dynamique de phénomènes de craquelures sur des surfaces de type 2-variété;
  • l’acquisition, la compression, la transmission et la visualisation de signaux multiscopiques pour la 3DTV.
Florian Maier (Stereotec, Allemagne)

Depuis plus de 10 ans, Florian Maier (né en 1978) travaille sur la 3D. Parallèlement à ses études, il a monté sa propre compagnie de production vidéo (BLUE FRAMES media, fondée en 1997) et s’est spécialisé en photo et vidéo 3D. Il a développé de nouveaux appareils d'enregistrement 3D et détient plusieurs brevets. Après avoir terminé ses études d'ingénieur en technologies des médias, il a continué à travailler comme consultant 3D, notamment sur des projets de recherche au centre aérospatial allemand DLR. En 2007, il a commencé à développer un rig 3D. En outre, il est impliqué dans plusieurs projets de recherche sur la 3D. L'un de ceux-ci concerne de la recherche en facteurs humains pour trouver la meilleure solution technique possible pour produire une image 3D sans provoquer de « mal de 3D ». La société « Stereoscopic Technologies » a aussi produit des solutions logicielles (« Stereoscopic »).

Gilles Marcellier (Alioscopy, France)
Gilles Marcellier (Alioscopy)

Gilles Marcellier est diplômé de l'École Supérieure de Commerce de Paris. Après une carrière dans les images de synthèse, les media interactifs et l'internet, il rejoint Alioscopy en 2007 en tant que directeur commercial pour l'Europe. Sous son impulsion, la société développe de nombreux partenariats avec des studios d'animation graphique, des développeurs d'applications 3D temps réel et des opérateurs d'affichage dynamique. Son expérience du relief et de l'image lui permet d'initier les créateurs de contenus aux spécificités des écrans 3D Alioscopy et de créer des contenus autostéréoscopiques si nécessaire. Il contribue également aux projets de R&D de la société en mettant à profit ses compétences informatiques et de programmation.

Frank Melchior (IOSONO, Allemagne/USA)

Frank Melchior a reçu  son diplôme d’ingénieur en technologie des médias de l'Université Technique d'Ilmenau, en Allemagne. Après avoir terminé sa thèse ayant pour titre « Wave field synthesis for cinema applications » en 2003, il a travaillé comme chercheur et chef de projet à l'Institut Fraunhofer pour les Technologies des Médias Numériques. Il a plus de 8 ans d'expérience professionnelle dans les systèmes de spatialisation audio et en « Wave field synthesis » comprenant notamment l' « authoring », les applications à l'automobile et les bandes son de film. Depuis 2009, Melchior Frank est directeur de recherche et développement  chez IOSONO GmbH, à Erfurt. Il a publié plus de 20 articles dans des revues et des actes de conférences et détient plusieurs brevets dans le domaine de la « Wavefiled Synthesis (WFS) ». Frank Melchior termine actuellement son projet  de doctorat sur la "Conception spatiale du son" à l'Université de Technologie de Delft, aux Pays-Bas. Ses intérêts de recherche comprennent le traitemenent de signal pour les réseaux de capteurs, la spatialisation de l'audio et la technologie d'interface utilisateur pour les systèmes audio. Frank Melchior est membre de l'Audio Engineering Society (AES), la Deutsche Gesellschaft für Akustik (DEGA) et la société des ingénieurs de film cinématographique et de télévision (SMPTE).

 

Ronald Meyvisch (Outside Broadcast, Belgique)

Ronald Meyvisch débute sa carrière en 1998 comme ingénieur son pour la radio flamande. Il se dirige ensuite vers la TV et travaille plusieurs années comme monteur vidéo. En 1996, Ronald devient Ingénieur Chef chez Outside Broadcast et progresse vers le manager technique de projet. En 2002, Outside Broadcast commence à fournir ses installations en Europe et il est responsable pour toutes les productions HD jusqu’à la première finale de Champions League en HD à Istanbul en 2005.

Depuis 2008, il étudie la 3D TV afin de maîtriser la stéréographie 3D. Depuis décembre 2009, Ronald a également coordonné les projets de plusieurs enregistrements et retransmissions 3D, notamment la première finale de l'UEFA en 3D TVHD.

Benoît Michel (Stereoscopynews, Belgique)

Benoît Michel était un des fondateurs de “Neurones“, un des premiers studios d’animation 3D en Europe en 1989. Il a ensuite géré de nombreux projets de recherche en télécommunications, interfaces homme-machine, cinéma numérique et multimédia. Maintenant à l’UCL, il a géré successivement le réseau d’excellence SIMILAR sur les interfaces multimodales, le projet EDCINE d’amélioration du cinéma numérique, et maintenant le projet 3DMedia sur la stéréoscopie et l’imagerie 3D.
Il est membre du comité éditorial de ERCIM, la branche Européenne du W3C et agit comme consultant  pour la Commission Européenne, le cluster Wallon TWIST et diverses compagnies privées.
Il est l’éditeur de la newsletter gratuite “StereoscopyNews”.

Jagan Mohan (Trikona Technologies, Inde)

Jagan Mohan est le co-fondateur, PDG et directeur général de Trikona Technologies Pvt. Ltd. Il a plus de 20 ans d'expérience dans les médias et  les technologies connexes. Il a activement participé à la mise en place de la plus grande infrastructure de Colorisation et Restauration en Inde. Sous sa direction, Trikona est devenue une société notoire en colorisation, restauration, effets visuels et médias numériques. Trikona joue un rôle majeur dans le développement du premier logiciel de conversion de la 2D vers la 3D par Galactic Brush Pvt. Ltd., qui va bientôt être distribué et lancé à travers le monde par Trikona.
Cet outil, mis au point par les meilleurs experts en algorithmes complexes de Galactic Brush, est très facile à utiliser et est une solution rentable pour créer des images complexes en 3D relief et du contenu en mouvement. Mr Jagan Mohan fera la première annonce de ce nouveau produit et décrira ses capacités, pour la première fois, à 3D Stereo MEDIA 2010 à Liège en Belgium.

Hector Navarro (Université de Valence, Espagne)

Hector Navarro a obtenu sa maîtrise en photonique à la Faculté de Physique de l'Université de Valence (Espagne) en 2009.
Depuis 2007, il travaillée avec le laboratoire d'imagerie et d’affichage 3D (Université de Valence), où il a entrepris sa thèse de doctorat.
Ses intérêts de recherche portent sur le développement de systèmes d'imagerie et d'affichage 3D à multi-perspectives. Ses principales contributions sont l'invention d'une technique pour l'amélioration de l'angle de vue de moniteurs 3D, le développement d'une méthode pour la reconstruction de scènes 3D avec une grande capacité de sectionnement optique et l'amélioration d'un algorithme pour le calcul des perspectives multiples, horizontales et verticales, à partir d'un faible nombre de vues.
Il a publié 5 articles dans des revues majeures et présenté 8 communications dans de conférences de physique renommées.

Rob Oldfield (Université de Salford, Royaume-Uni)

Rob Oldfield est titulaire d'une maîtrise ès sciences (recherche) en acoustique de l'Université de Salford depuis 2006. Sa thèse a examiné l'absorption ajustable en basse fréquence pour des environnements d’écoute critiques. Toujours à Salford, il a commencé un doctorat et il est en train de rédiger sa thèse sur la reproduction du son 3D en utilisant la technique de « wave field synthesis ». Sa thèse porte sur les améliorations dans le rendu des sources sonores virtuelles dans l'espace d'écoute, un sujet de grande importance pour l'amélioration du réalisme des contenus A/V 3D.

Rob travaille également comme assistant de recherche sur un projet européen (FP7) appelé FascinatE (www.fascinate-project.eu) visant à une expérience télévisuelle interactive pour les événements en direct qui soit indépendante du format. Rob s’intéresse principalement à l’enregistrement et la reproduction sonores, et à l’acoustique des salles.

Anna Öst (Norrköping Visualization Center, Suède)

Anna Öst est la responsable de la production et de l'exposition du dôme du Norrköping Visualization Center. Elle travaille depuis 2007 sur le développement du contenu et la gestion de la production pour la partie grand public du Centre, elle est aussi la productrice de leur premier spectacle « fulldome ». Ses intérêts principaux concernent  la recherche de nouvelles façons de parler de la science au grand public, en utilisant comme outils la visualisation, des installations interactives, le format exposition et des environnements immersifs.

Claude Oury (CRIG, Belgique)

Claude OURY, Directeur des Recherches du CRIG asbl. Il est membre du Stéréo-Club Français et a plus de 50 ans d'expérience de cinéma d'amateurs au Royal Ciné Vidéo 8/16 de Liège. Il réalise des films 3D depuis un an et a 6 mois d'expérience avec la caméra Panasonic AG-3DA1.

 

Greg Passmore (PassmoreLab, USA)

Greg Passmore possède trente ans de carrière dans les technologies de l’innovation et l’imagerie créative. Sa société, PassmoreLab, emploie environ deux cents personnes, dans trois pays, travaillant sur le développement de logiciels, la conversion 3D et le tournage d’actions en direct.
Avec un passé académique en math et en développement de logiciels, Mr. Passmore a aussi un coté créatif et est un photographe accompli. Ses photos de mode sont parues dans les magazines Vogues, Cosmo, Wired et dans de nombreuses expositions et livres de photographies. Sa société dirige maintenant des équipes de tournages, de développement et un laboratoire de pointe. PassmoreLab a des bénéfices et une capacité de production qui augmente chaque année de 100%.

Daniel Pierret (DP Lenticular, Irlande)

Daniel Pierret est directeur et fondateur de DP Lenticular, la seule société européenne à se consacrer exclusivement à la promotion et à la vente des feuilles et rouleaux de plastique lenticulaire Lenstar™. Après des études en marketing, il débute, en 1994, dans l’industrie de l’image 3D et en 1999, commence à travailler dans le secteur du plastique lenticulaire chez Lenticular Corporation. LPC Europe Ltd est créée en septembre 2001 et change d’identité en février 2008 pour devenir DP Lenticular. DP Lenticular est basée à Dublin, République d’Irlande et, avec près de 10 années d’expérience dans le lenticulaire, se positionne à présent comme étant le leader de ce marché très spécialisé.

Anne-Lise Poplavsky (Star-Apic, Belgique)

Anne-Lise Poplavsky a obtenu le diplôme d'Ingénieur Architecte de l'Université de Liège (ULg), Belgique. D’abord engagée par Bull (informatique constructeur) comme ingénieur système, elle a ensuite  été responsable du développement d'un logiciel de compensation bancaire. Ensuite, elle a travaillé pour Neurones (studios de dessins animés 3D) sur la conception d'un modeleur 3D. Depuis 1993, travaillant pour STAR-APIC (Editeur de logiciels SIG), elle assume diverses fonctions : consultant, concepteur de la base de données, analyste des besoins, ingénieur processus, gestionnaire R&D,... Depuis 3 ans, elle a la responsabilité de l'élaboration d’un logiciel SIG 3D.

Yves Pupulin (Binocle, France)

Yves Pupulin fait partie des professionnels qui se sont intéressés très tôt  au potentiel créatif de la 3D. Après des débuts comme assistant-opérateur dans les années 80, il rejoint la société Excalibur dont il co-dirige le département effets spéciaux. Véritable pionnier du relief en France, Yves Pupulin se consacre depuis  dix ans à la Recherche & Développement.  Il est à l’origine de la première Stéréocam Super HD et l’auteur d’études sur le comportement cérébral en stéréoscopie. Il participe par la suite au pôle de compétitivité Imaginove Mirage 3D. Il fonde en 2008 la société Binocle 3D, aujourd’hui la référence européenne en matière de tournage et captation 3D pour le cinéma et la télévision.

Jenny Read (Université de Newcastle, Grande-Bretagne)

Jenny Read s'intéresse à la façon dont le cerveau combine les images données par les deux yeux pour atteindre une vision 3D. En utilisant les dernières avancées en physiologie, elle construit des modèles informatiques des aires corticales impliquées dans la vision stéréo, en simulant une activité sur des milliers de cellules du cerveau. Elle compare la profondeur 3D indiquée par ces modèles informatiques et la perception de la profondeur des observateurs humains dans son laboratoire de psychophysique stéréo.  Elle examine également comment la vision 3D normale est modifiée chez les patients avec des troubles telles que l’exotropie intermittente ou l’agnosie visuelle. Ces dernières années, elle s’est particulièrement intéressé à la façon dont le système visuel gère les disparités verticales entre les images des deux yeux. Jenny a fait un doctorat en astrophysique théorique avant de passer en neuroscience visuelle. Après avoir travaillé à l'Université d'Oxford et à l'Institut National Américain de la Santé, elle s’est installée à l'Université de Newcastle dans le nord de l'Angleterre en 2005.

Dominique Rigaud (UP3D, France)

Dominique Rigaud est très impliqué dans la production et la distribution de films en formats spéciaux, il a participé à la plupart des conférences écrans géants en Europe et en Amérique du Nord. Il est président d’UP3D, union des professionnels de la 3D relief, membre du Giant Screen Cinema Association et d’Euromax, il a été vice-président du Large Format Cinema Association. Il a produit en 2D et 3D (15/70mm–IMAX, 8/70mm,5/70mm, Multi-écrans, ride) et + de 1500 films publicitaires, 80 films institutionnels et une dizaine de documentaires TV . Il distribue des films 3D courts (WoW), il est aussi directeur associé de R2D1, société de production, de postproduction et fournisseur d’équipements pour les cinémas, R2D1 détient les droits exclusifs pour la France de la licence et des technologies DTS.

Sammy Rogmans (Université de Hasselt, Belgique)

Sammy Rogmans reçu un diplôme de maîtrise en 2007, de la Lessius Hogeschool, Campus De Nayer, Sint-Katelijne-Waver, Belgique, en génie électrique avec  une spécialisation en technologie de l'information et de communication. Avec sa thèse de maîtrise sur la correspondance stéréo en temps réel sur du matériel graphique, il a remporté trois prestigieux prix scientifiques, dont le Prix Barco en 2007. Depuis janvier 2008, Sammy Rogmans fait une thèse de doctorat en informatique à l’Expertise Centre for Digital Media de l'Université de Hasselt, financé par l'IWT. Ses principaux domaines d’intérêts sont la vision multi-caméras, le calcul à des fins générales, les plateformes à cœurs multiples, traitement de l'image / vidéo, les systèmes temps-réel, et de manière générale, tout l'ensemble du monde multimédia.

Olivier Schreer (Fraunhofer Heinrich-Hertz Institute, Allemagne)

Dr. Oliver Schreer travaille depuis 1998 comme chef de projet dans le groupe Immersive Media & 3D Video dans le département de traitement d'images de l’Institut Fraunhofer Heinrich-Hertz. Son champ de recherche principal est l'analyse 3D, le rendu d’images et la communication vidéo en 3D. Il était et est toujours impliqué dans un certain nombre de projets de recherche européens dans les programmes de travail IST, FP6 et FP7, agissant en tant que chef d’équipe et coordonnateur de projets. En novembre 1999, Oliver Schreer a terminé son doctorat en génie électrique à la TU Berlin.

Depuis l'automne 2001, il est professeur à la Faculté de génie électrique et informatique, à la TU Berlin, où il donne des conférences sur le traitement d'images stéréo et la synthèse de vue. Depuis novembre 2006, il est professeur adjoint (Privatdozent) dans la même faculté. Il a publié plus de 60 articles et a édité un livre sur la " Vidéo Communication en 3D ", édité en 2005 par Wiley&Fils, au Royaume-Uni.

Mark Schubin (SchubinCafe.com, USA, en téléconférence depuis New York via All-Mobile Video & Eutelsat)

Mark Schubin a remporté plusieurs fois le Emmy Award de la SMPTE. Il travaillé en 3D et écrit à ce sujet depuis 1972. Début 2010, il a prononcé une conférence sur la 3D lors du Sommet du cinéma numérique. Il est l’auteur du blog SchubinCafe.com.

Ben Stassen (nWave Pictures, Belgique)

Ben Stassen, un des membres principaux de nWave Pictures, est un cinéaste spécialisé dans les formats 3D et 4D. Stassen a sorti son premier film, « Fly Me to The Moon », en 2008. C’est le premier vrai dessin animé réalisé et conçu pour les environnements 3D.

Actuellement en production, « Around the World in 50 Years – 3D », Stassen dirigera une fois de plus un film animé en 3D. Ben est un leader mondial dans la réalisation de films digitaux sur des multi plateformes. Il est également reconnu pour parler régulièrement de ses stratégies et de ses opinions à propos du futur du cinéma en 3D et de l’utilisation des technologies digitales pour augmenter les propriétés intellectuelles au travers des différents médias.

Ralf Tanger (Fraunhofer Heinrich-Hertz Institute, Allemagne)

Ralf Tanger est ingénieur électrique de l’Université Technique de Berlin depuis 1996. De 1993 à 1997, il a travaillé pour Daimler-Benz Research dans le secteur de la classification d’images avec Neural Networks. En 1997, il rejoint le Département Image Processing du Fraunhofer Institute for Telecommunications HHI. Il a été et est toujours engagé sur plusieurs projets européens (COST211ter, NEMESIS,, VIRTUE, 2020 3D Media, 3D4YOU) et allemands dans les secteurs de la segmentation, de la vidéo conférence et de la vidéo 3D. Actuellement, il est principalement intéressé par l’analyse de la vidéo 3D, l’estimation de profondeur et les formats 3D. Ralf est membre de IEEE, SMPTE et VDI.

Ivan Tashev (Microsoft Research, USA)

Dr. Ivan Tashev est diplômé en d'ingénieur en électronique et un doctorat en sciences informatiques de l'Université Technique de Sofia, Bulgarie. Il est devenu professeur adjoint dans la même université en 1989.
Dr Tashev a rejoint Microsoft en 1998. Il a participé à des projets tels que RingCam (maintenant un produit Microsoft - Round Table Device), le support pour « Microphone Arrays » de Windows, Kinect (accessoire pour Xbox). Il est membre du groupe Speech Technology du laboratoire de recherches Microsoft au siège de Microsoft à Redmond, Washington aux États-Unis.
Dr. Ivan Tashev est un « Senior Member » de l'IEEE, et un membre de l'Audio Engineering Society et de son Comité Nord-Ouest Pacifique. Il est membre du Comité technique Audio and Acoustic Signal Processing de l'IEEE Signal Processing Society. Dr Tashev a publié quatre livres et plus de 50 articles scientifiques; il a obtenu 7 brevets américains et a fait la demande de 18 autres.

Hugo Thienpont (Vrije Universiteit Brussel, Belgique)

Hugo Thienpont est né à Ninove en Belgique, en 1961. Il a reçu son diplôme d’ingénieur électrotechnique en 1984 et a terminé son doctorat en sciences appliquées en 1990, tous deux à l’Université Libre de Bruxelles (ULB), Bruxelles, Belgique.

En 1994, il est devenu professeur à l’Ecole d’Ingénieurs. En 2004, il a été élu Président du département de physique appliquée et de photonique. Actuellement, il coordonne plusieurs projets de recherche et de réseautage à l'échelle européenne et gère les projets industriels ayant trait à la micro-photonique en collaboration avec des sociétés comme Barco, Melexis, Best, Tyco et Umicore. Il est l'auteur d'environ 200 articles de revue et plus de 400 publications dans des actes de conférences internationales.

Prof Thienpont a reçu le Prix ICO de la Commission Internationale d'Optique en 1999 et la médaille Ernst Abbe offerte par la fondation Carl Zeiss. En 2003, il a reçu le titre de "IEEE Photonics Distinguished Lecturer". En 2005, il a reçu le Prix du président de SPIE pour ses services dédiés à la Communauté européenne de photonique, et en 2007 le Prix international MOC pour ses contributions dans le domaine de la micro-optique et le prix « Prof. Roger van Geen" pour ses contributions scientifiques au cours de sa carrière de recherche à l’ULB. En 2008, il obtient le prestigieux statut "Methusalem" de scientifique de premier plan du gouvernement flamand pour son excellence en photonique. Hugo Thienpont est membre du Conseil des Actionnaires de la Plate-forme Technologique Photonics21, un conseil consultatif de haut niveau pour l'optique et la photonique en Europe.

Joëlle Tilmanne (UMons, Belgique)

Joëlle Tilmanne a obtenu son dipôme d'ingénieur en électricité de la Faculté Polytechnique de Mons en juin 2006. Elle a réalisé son travail de fin d'études sur l'analyse de signaux du sommeil à l'université de Lehigh (USA). En septembre 2006, elle rejoint comme doctorante le laboratoire de Théorie des Circuits et Traitement du Signal (TCTS) de la FPMs, qui fait maintenant partie de l'Université de Mons. Ses recherches sont axées sur l'analyse des données de capture de mouvements et la synthèse de mouvements basée sur les HMMs.

Marc Umé (Digital Graphics, Belgique)

Marc Umé, ingénieur Civil en Aérospatiale et Docteur en Sciences Appliquées, il crée, en 1994, avec son frère Serge, la société Digital Graphics spécialisée dans l'animation 2D/3D et les effets spéciaux pour le cinéma. Marc Umé a été en charge, depuis le début, du développement de logiciels graphiques sur mesure avec une amélioration constante au cours de la production de plus de 50 films. L'aboutissement de cette stratégie de recherche et développement sera la nomination aux Oscars du dessin animé « The Secret of Kells » à l'esthétique très spécifique et colorisé grâce à ses outils. Le documentaire « 14-18, le bruit et la fureur » avec les archives de 1914-18  entièrement restaurées et colorisées, bénéficiera également de cette approche. Le dernier défit technologique du moment, pour Marc Umé  et son équipe de 40 personnes, est la première conversion du dessin animée 2D « Little Big Panda » vers une version stéréoscopique 3D.

Wilfried Van Baelen (Galaxy Studios, Belgique)

Wilfried van Baelen est le fondateur et directeur général de Galaxy Studios, connu pour être un pionnier dans la production de son surround. Il est le producteur de près de 20 enregistrements platinium d’artistes internationaux.

En 2006, il était responsable du mixage son sur le film Khadak qui a remporté le lion d’or du festival de Venise. Cette même année, il commence le développement du son surround destiné à la 3D, il a déjà enregistré 3 films entièrement adaptés à l’équipement 3D surround. Il est également l’inventeur d’un concept de solution totale concernant l’utilisation de codex dans le son 3D pour les films, enregistrements télévisuels, G.S.M, jeux, etc.

Alain Verdier (Technicolor, France)

Alain Verdier est diplômé de l’Institut National de Sciences Appliquées de Rennes (1988). Il rejoint Technicolor en 1990 pour participer au développement et implémentation d’algorithmes à base d’estimation de mouvement qui recevront un Emmy Award en 1992. Puis il dirige différents projets de R&D d’abord dans le domaine professionnel pour améliorer la qualité de la conversion de format vidéo puis dans le domaine grand public en temps qu’expert en architecture de STB. Il prend ensuite la responsabilité d’une équipe de développement d’IPs dans le domaine de la compression vidéo. Plus récemment, en 2009, il rejoint le projet de recherche 3D pour mener des études sur les aspects rendu et perception 3D stéréo.

Jacques Verly (Université de Liège, Belgique)

Jacques G. Verly reçoit le diplôme d'Ingénieur Electricien (Electronique) de l'Université de Liège (ULg) en 1975. Sponsorisé par la Belgian American Educational Foundation (BAEF), il passe 5 ans à l'Université de Stanford, où il obtient le MS et PhD en Génie électrique. Il passe ensuite 20 ans au Lincoln Laboratory, Massachusetts Institute of Technology (MIT), où son travail sur les radars laser déclenche son intérêt pour la 3D. Depuis 2000, il est professeur dans le département d'Electricité, Electronique et Informatique de l'ULg. Son intérêt est l'exploitation des signaux et images. Il est l'instigateur et un co-organisateur de 3D Stereo MEDIA. Il a plus de 250 publications et 2 brevets US. Il a été titulaire d'une Chaire Francqui et est Fellow de la BAEF.

Simon Watt (Bangor University, UK)

Simon Watt est professeur en  recherche de vision à l’Ecole de Psychologie à l’Université de Bangor, au Pays de Galles. Son laboratoire mène des recherches basiques et pointues sur plusieurs sujets relatifs à la perception 3D et la vision binoculaire. Il travaille plus particulièrement sur les problèmes perceptuels et ergonomiques des technologies d’écrans 3D  actuelles. Il poursuit également des recherches sur la perception du relief, sur la manière dont la vision 3D est utilisée pour contrôler les mouvements tels que la préhension et sur comment le cerveau combine les informations 3D avec les diverses modalités de perception. Site web : http://www.bangor.ac.uk/~psse2d/

Christophe Waucquez (ANSYS, Belgique)

Christophe Waucquez est ingénieur. Il est le directeur régional des ventes chez ANSYS-Belgique. ANSYS développe, commercialise et supporte des logiciels de simulation technique utilisés pour prédire la façon dont les conceptions de produits fonctionnent et comment les processus de fabrication se comportent dans les environnements du monde réel.

Steffen Weissmann (Université Technique de Berlin, Allemagne)

Steffen Weissmann a effectué son doctorat en mathématiques à la TU Berlin en 2010 sur la simulation de fumée à base de filaments. En 2006, il a reçu un diplôme en mathématiques à la TU Berlin. Depuis 2006, il est membre du centre de recherches DFG Matheon sur les "mathématiques pour les technologies clés». Il y travaille sur des algorithmes rapides pour la simulation des fluides et sur la visualisation mathématique en se concentrant sur les applications interactives et les installations. Il est l'un des principaux développeurs de jreality (www.jreality.de), une bibliothèque Java pour  l'infographie et l'audio 3D interactifs, qui prend en charge des plates-formes allant des ordinateurs portables aux environnement virtuels immersifs distribués. Dans le cadre de la simulation de fumée à base de filaments, il collabore avec le Caltech Multi-Res Modeling Group et avec Dreamworks Animation.

Laurent Wéra (Université de Liège, Belgique)

Laurent Wéra est étudiant en 2ème Master ingénieur civil en aérospatiale à l'Université de Liège. Son travail de fin d'étude consiste en l'étude préliminaire de la structure d'un UAV (Unmanned Aerial Vehicle). Ce drone devra être capable d'effectuer des prises de vue en 3D de divers objectifs au sol.

Avideh Zakhor (Université de Californie, Berkeley, USA)

Avideh Zakhor a rejoint la faculté de l'Université de Berkeley en Californie en 1988 où elle est actuellement elle est actuellement le Professeur de génie électrique et d'informatique occupant la chaire Qualcomm. Ses domaines d'intérêt sont le traitement d'image et de la vidéo ainsi que la vision par ordinateur. Elle a remporté de nombreux prix de la meilleure publication, notamment de l'IEEE Signal Processing Society en 1997 et 2009, et de l'IEEE Circuits and Systems Society en 1997 et 1999. Elle détient six brevets américains, et est le co-auteur de trois livres.
Prof. Zakhor a reçu un dipôme de Bachelier en sciences  de Caltech ainsi qu'un diplôme de Master en sciences et un doctorat du MIT, tous en génie électrqiue. Elle a reçu une bourse d’études de la General Motors et a été un Hertz « Fellow ». Elle a également obtenu le prix Presidential Young Investigators (prix présidentiel destiné aux jeunes inventeurs ). En 2001, elle a été élue « Fellow » de l'IEEE.
Elle a co-fondé OPC Technology en 1996, qui a été acquise par Mentor Graphics (Nasdaq: MENT) en 1998, et UrbanScan Inc. en 2005, qui a été racheté par Google en 2007.